La psychiatrie phénoménologique – Jean Naudin – 21 avril 2017

15

Séance du 21 avril 2017 / Jean Naudin

La psychiatrie phénoménologique

 

Pour accompagner le cours, vous pouvez télécharger le plan.
La phénoménologie, un courant de la psychiatrie illustre et réputé difficile à comprendre, peut être directement enseignée par l’exemple. Il suffira de dire la différence entre comprendre et expliquer, de montrer comment nous cherchons l’explication par un processus pathologique lorsque la compréhension vient à faire défaut, comment nous repoussons les limites de cette dernière si nous comprenons que l’incompréhensible a parfois en lui-même un sens philosophique plus profond, qui porte sur la vérité de l’être et nous concerne tous. Nous verrons enfin comment nous pouvons accéder à cette compréhension en mettant momentanément entre parenthèses ce que nous croyons savoir déjà en théorie à propos de la maladie mentale, les mythes auxquels nous l’associons sans le savoir (le cerveau en est un tout comme l’inconscient) et leurs conséquences sur les hommes et la vie de tous les jours.
De grands courants en psychiatrie sont inspirés de cette forme de critique épistémologique : la psychothérapie institutionnelle, l’antipsychiatrie, aujourd’hui la psychiatrie communautaire. Certaines études de cas sont demeurées exemplaires de ce que veut dire vivre avec une maladie mentale. D’autres ont montré clairement comment l’attachement excessif à la norme peut être un facteur de décompensation ou comment on peut perdre le sens propre de soi en ayant pour aspiration d’être juste comme tout le monde.
Peut-être la phénoménologie nous apprend-elle à ne pas trop nous dénaturer, nous qui sommes encore capables de nous étonner de ce que veulent simplement dire : être et exister.

Jean Naudin est professeur de psychiatrie à l’Université de la Méditerranée et Chef de service au CHU Sainte-Marguerite à Marseille. Il est également docteur en philosophie et chercheur permanent au CNRS (UMR 6578).
Il est l’auteur de Phénoménologie et Psychiatrie. Les voix et la chose, Editions Presses Universitaires du Mirail, 1997 ou encore La schizophrénie, avec Bernard Granger, In Le grand dictionnaire des idées reçues, Le Cavalier Bleu, Paris, 2008.